Création d’entreprises, avec quelle aide ?

Création d’entreprises, avec quelle aide ?

Créer une entreprise est une manière plus noble d’investir. En devenant entrepreneur, vous fournissez des produits ou des services utiles à vos concitoyens, vous créez des emplois, vous aidez l’administration en payant d’impôts, vous contribuez au développement de l’économie national. Et par-dessus tout, vous gagnez de revenus complémentaires et vous devenez indépendant financièrement.
Vous ne serez pas seule dans la création d’une société. Vous serez accompagnés et aidés par divers professionnels et pars des organismes du gouvernement.

Les accompagnements à la création d’une entreprise

Une étude publiée par l’INSEE énonce que 66 % des entreprises ayant bénéficié d’accompagnement sont encore en activité après plus de 5 ans d’existence. Ceux qui n’ont pas été accompagnés ont moins de chance d’être pérennes.

Les formalités administratives

Le point où les porteurs de projets ont le plus besoin d’aide concerne les formalités de création d’entreprises. En effet, de l’établissement d’un business plan jusqu’à l’obtention du K-bis, les démarches sont longues et fastidieuses.

Le choix du statut juridique

Vient ensuite le choix du statut juridique. En effet, le choix entre SAS, SASU ou SARL nécessite un esprit avisé pour ne pas compromettre l’avenir de la société. En effet, les statuts exercent des impacts directs sur le développement de l’entreprise, en ce sens qu’ils déterminent les pouvoirs et les responsabilités des dirigeants, les droits et obligations des associés les relatent avec les tiers, etc.

La création d’entreprises en ligne

Pour les entrepreneurs et les porteurs de projet, il y a le cabinet de conseil et de création d’entreprises en ligne qui les accompagnent dans la constitution de dossier et dans la réalisation des formalités juridiques et administratives. Vous bénéficiez d’un traitement de dossier particulièrement très rapide. Il y a aussi les autres professionnels tels que les experts-comptables et les avocats.

Les aides financières à la création d’entreprises

Vous n’avez pas ou vous avez peu d’argent pour la création de société, sachez que l’État a mis en place de nombreux aides pour vous soutenir dans vos projets d’entrepreneuriat.

L’ACCRE

C’est l’Aide aux chômeurs créateurs ou repreneurs d’une Entreprise. Le créateur d’entreprise sera exonéré des cotisations aux régimes d’assurance pendant douze mois. Il paiera aussi des cotisations sociales à taux réduits jusqu’au 11e trimestre du démarrage de l’entreprise.

L’Aide à la Reprise ou à la Création d’Entreprises (ARCE)

L’ARCE est montant correspondant à 45 % du reliquat des allocations chômage à la date de début d’activité. Cette aide sera versée en deux fois.

Le parcours NACRE

Il correspond à un prêt à taux zéro jusqu’à 5 ans maximum. Ce montant peut aider le porteur de projet à monter faire l’étude du marché ou à monter son entreprise.

Le crédit solidaire

Les crédits solidaires sont des aides financières proposées par l’Association pour le droit à l’initiative économique (ADIE) ou par la Société coopérative de finances solidaires (NEF). Leur montant peut atteindre 10 000 €, et elles sont destinées à des personnes qui n’arrivent pas à obtenir des prêts bancaires.

Le prêt OSEO

Prêt destiné à des étudiants et des jeunes qui veulent opter pour la création d’entreprises. Ils peuvent prétendre à des prêts pouvant s’élever à 15 000 € dont l’intérêt est déterminé par la banque.

Les prêts bancaires

Quel que soit votre statut juridique (SASU, SAS ou SARL) les banques et les organismes de crédits peuvent vous octroyer des prêts professionnels pour la création de votre société.