Monde

Début du procès de Matteo Salvini pour avoir bloqué des migrants en mer

[ad_1]

Publié le :

L’ancien ministre italien de l’Intérieur Matteo Salvini est jugé à partir de samedi à Palerme, en Sicile, pour avoir bloqué en mer un bateau avec 147 migrants à bord en 2019. L’ancien dirigeant d’extrême droite risque jusqu’à 15 ans de prison, selon la presse italienne.

En août 2019, Matteo Salvini, alors ministre de l’Intérieur, avait fait bloquer au large un navire de l’ONG Open Arms abritant 147 migrants. Samedi 23 octobre s’ouvre à Palerme le procès du leader d’extrême droite, qui devra répondre devant la justice d’accusations de séquestration de personnes et d’abus de pouvoir. Il “risque jusqu’à quinze ans d’emprisonnement”, précise le quotidien Il Fatto Quotidiano,

Le bateau de l’ONG, qui mouillait au large de l’île de Lampedusa avait demandé un port plus sûr pour le navire. C’est l’aggravation de la situation sanitaire à bord du bateau qui avait finalement permis aux migrants de débarquer. La justice sicilienne avait en effet émis une ordonnance de débarquement après avoir constaté les conditions de vie à l’intérieur du bateau surpeuplé.

Le ministre de l’Intérieur, note le quotidien romain cité par Courrier international, se défend en arguant qu’il s’agissait d’une décision collégiale de tout le gouvernement, alors formé d’une alliance entre le Mouvement 5 étoiles de Luigi Di Maio et la Ligue d’extrême droite de Matteo Salvini.

Une affaire qui avait fait grand bruit et indirectement impliqué Richard Gere. Alors en vacances en Toscane, l’acteur américain avait rejoint la Sicile pour contribuer à apporter de la nourriture et d’autres biens sur le navire. Il pourrait être amené à témoigner au procès.

[ad_2]
Source link

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page