Equipes du Tour de France 2020: Liste complète des coureurs restants après 11 étapes

Comme pour toutes les courses du WorldTour, chacune des 19 équipes qui composent l’élite du cyclisme professionnel reçoit une invitation et dans le cas du Tour de France , toutes les équipes sont engagées pour courir.

En plus des équipes WorldTour, les organisateurs de courses ASO ont remis des places de wildcard aux équipes Pro-Continental Arkéa-Samsic, B&B Hotels-Vital Concept p / b KTM et Total Direct Énergie.

Sur les 22 équipes qui prendront le départ de la 107e édition du Tour, cinq – Ag2r-La Mondiale, Arkéa-Samsic, Cofidis Solutions Crédits, Groupama-FDJ et Total Direct Énergie – sont françaises.

Après une journée d’ouverture chaotique à Nice où plusieurs coureurs se sont écrasés, le coureur du Lotto-Soudal John Degenkolb est devenu le premier coureur à partir après avoir terminé l’étape en dehors du temps imparti. Le lendemain matin, il a été annoncé que le coéquipier de Degenkolb, Philippe Gilbert, s’était également écrasé et ne commencerait pas la deuxième étape.

Rafael Valls a été une autre victime d’une journée d’ouverture d’attrition de la course, son départ laissant son équipe Bahreïn-McLaren un homme léger. Anthony Perez, quant à lui, a abandonné à mi-chemin de la troisième étape après que le pilote de Cofidis Solutions Crédits se soit écrasé dans une descente.

La huitième étape, le premier jour d’un double-tête pyrénéen, a vu quatre abandons – William Bonnet (Groupama-FDJ), Lilian Calmejane (Total Direct Énergie), Giacomo Nizzolo (NTT), Diego Rosa (Arkéa-Samsic) – tandis que deux autres les coureurs – Fabio Aru (UAE Team Emirates) et Steff Cras (Lotto-Soudal) – n’ont pas terminé la course du lendemain.

Domenico Pozzovivo (NTT) n’a pas réussi à démarrer l’étape après la première journée de repos, tandis que Sam Bewley (Mitchelton-Scott) et Davide Formolo (UAE Team Emirates) se sont tous deux écrasés lors de l’étape 10. Bewley a immédiatement abandonné bien que Formolo ait atteint la ligne d’arrivée. Cependant, l’Italien n’a pas pu continuer le lendemain, laissant le chef d’équipe et une perspective pour le général Tadej Pogacar est parti avec seulement cinq coéquipiers.

Ion Izagirre (Astana) a abandonné après s’être écrasé lors de la 11e étape, peu après que Gregor Mühlberger (Bora-Hansgrohe) ait quitté la course.