le PSG doute mais obtient un précieux succès face au RB Leipzig


Publié le : Modifié le :

Le PSG est sorti vainqueur, dans la douleur, de son duel face au RB Leipzig lors de la troisième journée de la Ligue des champions (3-2), grâce notamment à un doublé de Lionel Messi, et à un Mbappé décisif. Le club parisien conforte sa première place du groupe A et se rapproche des 8es de finale.

Renversé puis renversant, le Paris Saint-Germain s’en est bien sorti à domicile face au RB Leipzig. Alors que Mbappé avait ouvert le score, la défense parisienne a concédé deux buts avant qu’un doublé de Lionel Messi ne vienne remettre le club parisien sur le chemin de la qualification pour les 8es de finale de la Ligue des champions (3-2).

Mais, avec un but, une passe décisive et un penalty provoqué, le PSG peut surtout remercier Kylian Mbappé, qui a rappelé à quel point il était indispensable pour son équipe.

Son futur se dessine peut-être du côté du Real Madrid, qu’il pourrait rejoindre cet été après l’échec des négociations sur sa prolongation de contrat expirant en juin 2022. Mais aujourd’hui, « Kyky » est un Parisien, qui ne laisse rien transparaître de ses doutes sur l’avenir. Il continue d’écrire la légende de la saison 2021/22 avec la gourmandise d’un joueur qui veut tout gagner.

« Quand l’équipe a besoin de lui, il apparaît »

Match après match, le Français s’impose comme l’attaquant le plus en vue de son équipe, devant Lionel Messi et Neymar. « Quand l’équipe a besoin de lui, il apparaît », avait résumé l’entraîneur Mauricio Pochettino vendredi, après le succès contre Angers (2-1).

Face au SCO, « Kyky » s’était démultiplié, avec un but sur penalty et une passe décisive, pour compenser l’absence de ses deux acolytes de la « MNM ». Quatre jours plus tard, il a renfilé son costume de super-héros, quand ses coéquipiers ont réclamé son aide, dans un match piégeux.

 

Avec Messi, mais sans Neymar, blessé aux adducteurs, le PSG a longtemps bafouillé son football contre des Allemands venus pour en découdre sur le terrain.

Il a fallu tout le réalisme, tout le talent, toute la vitesse de Mbappé pour sortir du pétrin son équipe, menée 2-1 à l’heure de jeu.

Son ouverture du score (9e) a rassemblé toutes les qualités du Bondynois, jamais aussi fort que lorsqu’il a du champ pour jouer ses un-contre-un. Seul face à lui, le défenseur Willi Orban s’est fait aspirer par la tempête Mbappé, qui a dévalé les 40 derniers mètres de Leipzig après un service de Julian Draxler, à la conclusion d’un contre éclair.

Il s’agit de son premier but de la saison en Ligue des champions, et de son quatrième sur ses quatre derniers matches.

Intenable

Mais la suite a été plus difficile pour lui. Malgré plusieurs dribbles qui ont régalé le public, comme un hommage à Ronaldinho, invité d’honneur de la soirée, le Français n’a pas eu grand-chose à se mettre sous la dent.

Les difficultés rencontrées par les milieux de terrain derrière lui, Ander Herrera et Idrissa Gueye, ont tari son canal d’approvisionnement.

Son salut est venu d’un joueur allemand : la passe ratée de Tyler Adams s’est transformée en offrande pour Mbappé qui, lancé, servait Messi pour le 2-2 (67e).

Cette saison, « Kyky » aime jouer l’altruiste : il a réalisé plus de passes décisives (7) que de buts (6) ! Il en mériterait même une de plus, puisqu’il a provoqué le penalty qu’a transformé Messi (73e) pour la victoire.

Une nouvelle fois, sa vitesse lui a permis de gagner son un-contre-un et Mohamed Simakan, battu, n’a pu que le bousculer.

Il aurait pu réaliser le doublé dans le temps additionnel (90e+3) mais son penalty, consécutif à une faute sur Hakimi, s’est envolé au-dessus de la barre transversale.

Revivez le match avec notre liveblog

 


Source link

Quitter la version mobile