le zambien Patson Daka brille sur tous les fronts

Sous les couleurs de son club de Leicester, l’international Patson Daka est devenu le premier Zambien à marquer un but en Premier League. Il a enchaîné avec cette même formation en inscrivant un quadruplé en Ligue Europa face au Spartak Moscou. De quoi le consacrer comme l’un des meilleurs attaquants africains du moment.

« Quand tu souris, le monde entier sourit avec toi ». La chanson de Frank Sinatra utilisée par les supporters de Leicester semble écrite sur mesure pour son jeune attaquant, Patson Daka. Le Zambien de 23 ans vient de passer une semaine de rêve, conclue par une performance XXL en Ligue Europa face au Spartak Moscou, mercredi 20 octobre. 

Le samedi précédent, il est devenu le premier international zambien à inscrire un but en Premier League. Face au Manchester United de Cristiano Ronaldo, l’attaquant des Chipolopolos a marqué son premier but avec les Foxes à peine quinze minutes après son entrée en jeu, parachevant la victoire 4 à 2 des siens. 

Titularisé pour la première fois avec Leicester, le joueur de 23 ans s’est illustré en inscrivant trois buts en… neuf minutes ! Alors que Leicester était mené 2 à 0, il a d’abord réduit le score avant le repos (2-1, 44’) puis n’a pas levé le pied au retour des vestiaires, en trompant de nouveau, à deux reprises, le portier russe Aleksandr Maksimenko (48e, 54e).  


Quelques minutes plus tard, il a parachevé le succès de Leicester avec une quatrième réalisation. Il est devenu ainsi le premier joueur des Foxes et le premier Zambien à inscrire un triplé en compétition européenne, selon le statisticien Optajoe. 

« C’est une soirée émouvante pour moi, les sentiments se mélangent », a déclaré l’attaquant après le match. « C’est dur de décrire ce que je ressens. Je suis juste heureux d’avoir aidé l’équipe à gagner. Tout le monde est content pour moi, on l’a vu sur le terrain, ils m’ont apporté beaucoup d’amour. Mon but préféré ? Je dirais le premier, car c’est celui qui nous a permis de reprendre confiance dans le match. » 

Sur le compte Twitter du club, Leicester s’est permis une petite plaisanterie : demander à sa communauté d’élire l’homme du match. Les propositions ? Patson Daka, Patson Daka, Patson Daka… et Patson Daka. 

Made in Zambie 

Transféré cet été du RB Salzbourg à Leicester pour la coquette somme de 30 millions d’euros, selon Transfermarkt, le phénomène est un pur produit du football zambien mais aussi de l’empire Red Bull.  

Né à Chingola, dans le nord de la Zambie, Daka est formé au Kafue Celtic. À l’été 2014, il est envoyé en prêt aux Nchanga Rangers, avec lequel il dispute sa première saison en tant que professionnel au sein de la Zambia Super League. La saison suivante, il est prêté aux Power Dynamos dont il devient le meilleur buteur du club. Il tape alors dans l’œil de Red Bull. 

L’histoire entre la marque au taureau ailée et le Zambien débute par un prêt. Il rejoint FC Liefering, le club de l’empire Red Bull qui joue en deuxième division autrichienne pour une durée de six mois. En neuf apparitions et deux buts, il convainc les dirigeants de l’acheter. 

À la fin de la saison, il s’engage avec le Red Bull Salzbourg. Il est d’abord renvoyé six mois à Liefering pour s’aguerrir avant de faire ses premières apparitions avec Salzbourg en deuxième partie de saison. Il contribue notamment à la victoire du club en UEFA Youth League. 

Le début d’un sacré palmarès. Il remporte le championnat d’Autriche quatre années de suite, ainsi que la Coupe d’Autriche à trois reprises (2019, 2020 et 2021). Il devient également le premier zambien à marquer en Ligue des champions, le 27 novembre 2019, face à Genk. 

Entre janvier 2019 et mai 2020, il forme un duo redoutable avec le Norvégien Erling Haaland, auquel il est souvent comparé. Durant leur saison complète ensemble, ils inscrivent à eux deux 55 buts pour le compte de la formation autrichienne. Le départ du « cyborg norvégien » au Borussia Dortmund n’a toutefois pas affecté le rendement de Daka : lors de la saison 2020/2021, il inscrit 27 buts en 27 matches avec Salzbourg et est couronné joueur de l’année en Autriche. De quoi motiver l’intérêt de Leicester. 

Déjà un pilier des Chipolopolos

En sélection, Patson Daka fait partie de la génération dorée zambienne qui a remporté à domicile la Coupe d’Afrique des nations des moins de 20 ans de 2017. Il s’est même vu couronné meilleur joueur de la compétition, après cinq rencontres en tant que titulaire et quatre buts inscrits. 

Dans l’équipe A, il fait ses débuts dès 2015 alors qu’il n’a que 15 ans. Le CHAN 2016 au Rwanda est sa première compétition majeure, mais il doit attendre 2017 pour inscrire son premier but avec les séniors, à l’occasion d’un match contre l’Algérie lors des éliminatoires du Mondial-2018. 

« Il faut vraiment noter son nom, car c’est un joueur très prometteur qui va faire parler de lui. C’est un avant-centre moderne, qui va vite, qui est capable de faire des efforts et des différences, car il est adroit et a le sens du déplacement », avait déclaré l’ancien sélectionneur de la Zambie, Hervé Renard, à RFI, qui aurait voulu le faire venir à Lille quand il y entraînait 

Malgré des prestations exemplaires lors de la campagne des éliminatoires pour la CAN-2022 au Cameroun, Patson Daka n’a pas suffi à qualifier les Chipolopolos. La Zambie échoue à la troisième place de son groupe malgré des doublés de Daka dans deux matches cruciaux (3-3 contre l’Algérie, victoire 2-0 sur le Zimbabwe). 

Une absence à la Coupe d’Afrique qui pourrait finalement profiter à Daka. En l’absence des Salah, Mané, Aubameyang et autre Mahrez, il aura tout le le loisir d’éblouir la Premier League de son talent. Et pourquoi pas, remplacer l’attaquant vedette de Leicester Jamie Vardy, jusque-là indéboulonnable dans le cœur des fans des « Foxes ». 




Source link

Quitter la version mobile