Sri Lanka puni pour un terrain “ inférieur à la moyenne ” avant le test incontournable

Le Sri Lanka et sa position :

Le Sri Lanka risque de tomber à sa position la plus basse dans le classement mondial s’il ne parvient pas à battre le Bangladesh lors du deuxième et dernier test à partir de jeudi à Pallekele après avoir été puni pour un terrain “en dessous de la moyenne” lors du premier match avec des scores élevés.

La décision du Conseil international de cricket d’ordonner un point d’inaptitude à Pallekele a ajouté à la pression sur le côté local.

Le premier match s’est terminé sur un match nul apprivoisé avec les deux équipes marquant 1289 points pour la perte de seulement 17 guichets en cinq jours.

L’arbitre du match de la CPI, Ranjan Madugalle, a déclaré que le terrain de Pallekele était “en dessous de la moyenne”.

Sri Lanka

“Le caractère du terrain n’a guère changé en cinq jours”, a déclaré Madugalle. “Il n’y a pas eu de changement d’équilibre entre la batte et la balle au fur et à mesure que le jeu progressait.”

Le Sri Lanka tombera de la septième à la huitième place du classement ICC Test si le Bangladesh, neuvième, force un match nul ou une victoire.

Après avoir soutenu ses quilleurs rapides lors du test d’ouverture, le Sri Lanka reviendra cette fois-ci pour tourner.

Ils ont inclus Ramesh Mendis, le spinner du bras gauche orthodoxe non plafonné Praveen Jayawickrama, qui n’a joué qu’une poignée de jeux de première classe, et le spinner du poignet du bras gauche Lakshan Sandakan dans l’équipe de 13 joueurs.

“Si vous prenez les ressources de spin dont nous disposons, Praveen apporte de la variété à l’attaque et il a probablement un avantage”, a déclaré le capitaine Dimuth Karunaratne.

L’entraîneur du Bangladesh, Russell Domingo, a déclaré qu’il resterait avec l’ouvreur Saif Hassan malgré deux faibles scores lors du premier match qui a marqué le plus haut point.

“Ouvrir le bâton est difficile dans les tests. Beaucoup d’ouvreurs mettent un peu de temps à trouver leurs marques”, a déclaré Domingo.

Le melon du bras gauche Shoriful Islam pourrait faire ses débuts.

Bangladesh: Mominul Haque (capitaine), Liton Das, Mushfiqur Rahim, Tamim Iqbal, Abu Jayed, Taijul Islam, Najmul Shanto, Mehidy Hasan, Taskin Ahmed, Ebadot Hossain, Saif Hassan, Shadmam Islam, Mohammad Mithun, Shoriful Islam

L’équipe sri-lankaise: Dimuth Karunaratne (capitaine), Lahiru Thirimanne, Oshada Fernando, Pathum Nissanka, Angelo Mathews, Dhananjaya de Silva, Wanindu Hasaranga, Niroshan Dickwella, Suranga Lakmal, Ramesh Mendis, Praveen Jayawickrama et Vakswa Fernando Fernando