Le nord de l’Algérie, plus précisément à 38 kilomètres de la ville de Constantine, a été exposé aux premières heures de vendredi matin à un tremblement de terre